États-Unis : mes 10 coups de cœur à New York

Un jour, j’irai à New York City…

Tu t’apprêtes à t’envoler pour New York pour la première fois ? Chanceux ! J’ai découvert Big Apple fin mars et j’ai des étoiles dans les yeux à chaque fois que j’en parle. L’ambiance survoltée, la variété des quartiers, l’offre culturelle… Tout m’a conquise à New York. Je te partage aujourd’hui les meilleurs moments de ce voyage et te glisse quelques conseils pour réussir le tien… Let’s go!

Le sud de Manhattan, depuis le ferry de Staten Island. ©M.G.
Avant de partir...
  • New York, est-ce fait pour moi ? Oui, si tu es citadin(e), que tu aimes les grandes villes bouillonnantes et multiculturelles et que tu veux découvrir une autre facette des États-Unis. À découvrir en amoureux, en famille, entre amis ou même en solo !
  • Je pars combien de temps ? Pour un premier véritable aperçu, compte une bonne semaine. Car New York est (vraiment) grande et il y a de quoi faire ! 
  • Je pars à quelle saison ? De préférence à la mi-saison et hors vacances scolaires, car Big Apple est prise d’assaut par les touristes durant l’été et au moment des fêtes de fin d’année (et ça se sent sur les prix des billets d’avion). Fin mars, on a eu de la chance avec une météo très clémente : un grand soleil et des températures très agréables tout au long du séjour.
  • Je mets quoi dans ma valise ? Si tu pars à la mi-saison, prévois quelques pulls chauds, une écharpe, des gants et surtout de bonnes baskets car tu vas beaucoup marcher (même en prenant le métro, j’en étais à 25 km de marche par jour pendant une semaine !). N’oublie pas ton adaptateur pour pouvoir recharger ton téléphone. Si tu pars en été, sache qu’il peut faire très chaud, tu peux donc emporter quelques shorts, des lunettes de soleil et même ton maillot de bain car oui, il y a des plages à New York ! Dernier conseil : retire suffisamment de dollars avant de partir afin de ne pas payer trop de frais bancaires une fois sur place. La solution idéale est d’avoir une carte spéciale « grands voyageurs » comme la Revolut, dont parlent ici les blogueurs Bestjobers.
  • J’ai besoin d’un visa pour voyager à New York ? Si tu arrives par l’un des trois aéroports de New York, tu as besoin de remplir le formulaire Esta (qui n’est pas un visa, mais une autorisation d’entrée sur le territoire). Quelques informations pratiques sur toi, ton séjour et 14 dollars plus tard, tu devrais recevoir dans les heures (ou les jours) qui suivent ta confirmation avec un numéro de dossier. Pense bien à l’imprimer ! En revanche, si tu arrives par la route ou le train (depuis le Canada par exemple), tu paieras sur place 6 dollars ton autorisation d’entrée sur le territoire.
  • Je peux réserver des visites à l’avance ? Non, mais tu peux bénéficier de tarifs très avantageux en achetant l’un des pass touristiques commercialisés par la ville. Pour un séjour d’une semaine, j’ai pris le New York City Pass qui inclut 6 visites parmi les plus connues (Empire State Building, croisière sur l’Hudson, MET…) pour 122€. D’autres pass existent, tu peux retrouver un comparatif complet sur le site francophone de référence sur New York, CNewYork.net.
  • Je dois me faire vacciner ? Une simple visite de routine chez le médecin pour vérifier que ton carnet de vaccination est à jour et te voilà parti(e) pour le pays de l’Oncle Sam ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Institut Pasteur.
Les étapes du voyage

1# Le bouillonnant Times Square

6h30, un dimanche matin de mars… À peine le temps d’ouvrir mes yeux encore ensommeillés, me voici dans le hall de Port Authority Bus Terminal, au cœur de Manhattan. La veille au soir, mon amoureux et moi avions grimpé à bord de l’un des cars d’Adirondack Trailways depuis Montréal. Et nous voici maintenant en territoire américain ! Sur la carte, on voit que Times Square n’est qu’à quelques minutes à pied de notre position. Ni une ni deux, on traîne nos valises hors de la gare routière et on tombe nez-à-nez avec l’imposant bâtiment du New York Times. 

Le building du New York Times et quelques taxis typiques ! ©M.G.

Après quelques minutes, les panneaux publicitaires géants semblent pousser sur les façades des buildings et s’illuminent de toutes les couleurs au rythme du contenu qui défile… Ça y est, c’est là, bienvenue à Times Square ! Hypnotisés, le nez en l’air, on regarde les pubs s’enchaîner et on prend même de la hauteur sur les gradins au milieu de la place (en-dessous desquels sont situées les bornes pour obtenir des places de spectacles moins chères !) pour mieux admirer cette place vue maintes fois dans des films et des séries. Pas de meilleure entrée en matière !

Times Square, un dimanche à 6h30 du matin. ©M.G.

Mon conseil : Times Square vide de monde, ça se mérite ! Prévois de commencer tôt l’une de tes journées pour t’y rendre aux aurores. New York est alors bien calme et les rues, vides de monde et de voitures. On y est retourné plusieurs soirs, et même si c’est magique aussi à la nuit tombée, il y a (vraiment) beaucoup de monde. La preuve, en image.

Times Square, un lundi soir. Un monde de dingue, mais une ambiance incroyable ! ©M.G.

2# Le mythique Empire State Building

L’une de mes appréhensions avant d’aller à New York, c’était d’être déçue une fois sur place à force d’avoir entendu que la ville est incroyable, bouillonnante, unique… J’avais donc un peu peur en montant dans l’un des (nombreux) ascenseurs de l’Empire State Building. Pas besoin de maintenir le suspense plus longtemps : j’ai pris une claque. Mais quelle vue ! Sa position au cœur de Manhattan, entre Central Park (au nord) et le quartier financier (au sud, et sa hauteur créent un panorama unique sur tout New York et bien au-delà.

Vue depuis le toit de l’Empire State Building sur le quartier financier et la tour One World Trade Center. ©M.G.

On s’amuse à reconnaître les bâtiments les plus célèbres comme le Chrysler Building, on repère l’immense logo « Pepsi Cola » sur la rive d’en face, côté New Jersey, on prend 300 photos différentes du quartier financier d’où s’élance l’impressionnante One World Trade Center… Un must see pour toute personne qui se rend (pour la première fois ou non) dans Big Apple ! Nous sommes aussi montés au Top of the Rock, en haut du Rockefeller Center, d’où l’on profite d’une très belle vue sur Central Park, mais l’Empire State Building a remporté pour moi la palme haut la main.

Vue sur le quartier financier et la One World Trade Center de nuit. ©M.G.

Mon conseil : grâce au New York City Pass (voir ci-dessus), tu bénéficies d’une entrée pour le matin, et d’une autre pour le soir, à utiliser dans la même journée. Ne rate pas cette opportunité ! De jour, tu découvriras en un coup d’oeil toute la ville ; la nuit, tu seras conquis par les illuminations de tous les gratte-ciels ! Et si tu as un petit creux, arrête-toi au Wood Fired Pizza PN… Tu te régaleras dans ce charmant restau italien, à des tarifs abordables.

3# Le charmant Greenwich Village

Ce que j’ai adoré à New York, c’est cette impression de visiter plusieurs villes dans la même journée, au fil des différents boroughs (quartiers). Après avoir fait un grand tour à TriBeCa, SoHo, Chinatown ou encore Little Italy, on découvre une nouvelle ambiance, plus bohème, en s’aventurant dans les petites rues de Greenwich Village. Ici, un esprit presque british so charming s’impose : les petits immeubles colorés, serrés les uns aux autres, dévoilent tout d’un coup un carré d’herbe propret, dissimulé derrière un petit portail en fer forgé… On se croirait à Londres ! Cet esprit « village » m’a clairement plu pour sa tranquillité, son allure soignée, ses petits trésors cachés et ses immeubles tellement instagrammables (avouons-le !).

IMG-8618
Petite cour privée en plein Greenwich Village. ©M.G.

Mon conseil : Un petit creux ? Je te conseille le restaurant Olio e Piu (3 Greenwich Ave). Une adresse italienne dans son jus au charme fou. Son comptoir en bois et en zinc, les carreaux blancs qui habillent les murs, son four à bois, son mobilier vintage et sa façade végétale m’ont conquise ! Dans l’assiette, tu te régaleras de spécialités italiennes (dont du homard) et de délicieuses pizzas à la pâte fine. Côté addition, on grimpe vite à 110$ à deux sans alcool. Mais cela reste une très bonne surprise !

4# La fascinante High Line

À Paris, nous avons la Coulée verte dans le 12e arrondissement… Et elle aurait justement inspiré la version new-yorkaise baptisée la High Line ! Cette ancienne ligne de chemin de fer du Lower West Side, qui relie le quartier futuriste de Hudson Yards au Meatpacking District, l’ancien borough des abattoirs, a été transformée en jardin suspendu. Les touristes et les locaux déambulent ainsi sur près de 2,3 kilomètres dans un espace arboré et artistique. Aux beaux jours, les New Yorkais viennent se prélasser sur les transats en bois, installés au sud de la High Line.

IMG-8625
La High Line, vue sur Hudson Yards (en arrière-plan). ©M.G.

J’ai adoré m’y promener en fin d’après-midi et terminer cette balade par le coucher du soleil sur New Jersey, situé sur l’autre rive de l’Hudson. Seul bémol : la réhabilitation de l’ancienne voie ferrée a stimulé la construction immobilière… Presque un peu trop. Des bâtiments de plusieurs étages poussent ainsi de part et d’autre. Mais cela n’enlève rien (pour le moment) à la poésie de cet endroit. 

IMG-8677
Coucher de soleil et arbres en fleurs sur la High Line… Le combo gagnant ! ©M.G.

Mon conseil : certains te conseilleront d’emprunter la High Line de Hudson Yards (au nord) jusqu’au Meatpacking District (au sud), notamment pour s’offrir un petit verre à l’arrivée dans l’un des bars branchés de ce quartier en pleine transformation. Nous l’avons fait du sud au nord pour notre part et nous n’avons pas été déçu : l’arrivée au pied de l’Hudson Yards et de la toute nouvelle construction emblématique du quartier, The Vessel, nous a mis une véritable claque !  

IMG-8639
Nouveauté 2019 : The Vessel, structure futuriste de Hudson Yards. Impressionnante ! ©M.G.

5# L’artistique Dumbo (et l’historique pont de Brooklyn)

Dumbo, seriously ?! Non, il ne s’agit pas d’un quartier édifié à la gloire du célèbre éléphant qui savait voler, mais bien d’un quartier les plus branchés de Brooklyn. Dumbo signifie en réalité Down Under the Manhattan Bridge Overpass. Moins sexy, n’est-ce pas ? Il n’empêche, les immeubles en brique, à taille raisonnable, les anciens entrepôts reconvertis en galeries d’arts, bars branchés et autres lieux trendy m’ont clairement séduite ! C’est dans ce quartier qu’est prise la très célèbre photo de la perspective de Pearl Street, au bout de laquelle deux piliers du Manhattan Bridge encadrent l’Empire State Building… Magique ! L’ambiance y est bon enfant et les locaux comme les New Yorkais viennent s’émerveiller de la vue imprenable sur la skyline de Manhattan et sur les deux ponts les plus célèbres de New York. 

IMG-8717
J’ai aperçu cette photo un millier de fois… Mais quelle fierté d’avoir admiré cette vue de mes propres yeux ! ©M.G.

Mon conseil : à lui seul, le borough de Brooklyn mériterait qu’on s’y attarde plusieurs jours ! Si tu es pressé, balade-toi le long de l’Hudson dans le Brooklyn Bridge Park et pousse jusqu’aux Brooklyn Heights, un parc longiligne en surplomb de la voie express. Encore un peu de temps avant de retourner vers Manhattan ? Pousse jusqu’à Prospect Park. Et carrément de l’autre côté de Brooklyn, il y a même… des plages (mais pour moi, ce sera une prochaine fois) !

6# Le passionnant Muséum d’histoire naturelle

Tous les musées de New York (ou presque) sont mondialement connus mais le Muséum d’histoire naturelle est définitivement à part. Cet imposant bâtiment posé depuis le 19e siècle à l’ouest de Central Park (au niveau de la 81e rue), à l’architecture d’inspiration romaine, m’a scotchée par sa taille et la richesse de ses collections. Cinq étages dédiés aux espèces animales et végétales, du fond des mers en passant par la terre, ainsi qu’à l’étude de l’Univers. Impossible de tout voir en une seule visite, il faudrait une semaine pour ce musée à lui seul !

IMG-8534
L’entrée du Muséum d’histoire naturelle, côté Central Park (dans mon dos). ©M.G.

Pour ma part, j’ai adoré la salle consacrée aux mammifères d’Amérique du Nord. Les animaux, naturalisés, sont mis en scène dans leur habitat naturel d’un réalisme à couper de souffle ! La salle concernant la vie océanique, avec sa baleine géante, vaut aussi le détour. Après un coup d’oeil à l’espace des mammifères africains, direction les salles dédiées aux dinosaures, situées au dernier étage. Les squelettes exposés, dont celui d’un T-Rex, sont impressionnants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon conseil : si ce musée plaira sans l’ombre d’un doute aux enfants, il n’en demeure pas moins un incontournable pour toute « grande personne » qui se respecte. Les collections du muséum sont extraordinairement bien mises en scène, on en apprend beaucoup à chaque panneau affiché et la démesure du lieu ajoute un certain cachet à la visite… Seul bémol, toutes les indications aux murs sont en anglais. N’oublie pas de te munir d’un plan ! Tu peux le télécharger ici.

7# Le ressourçant Battery Park

Il est situé à l’extrême sud de Manhattan, coincé entre le Financial District et l’Hudson. Ce parc de 10 hectares (quand même !) est chargé d’histoire puisque c’est ici que les Hollandais débarquèrent en 1625. La forteresse Castle Clinton y a également été érigée au 19e siècle pour défendre l’île de Manhattan. Plusieurs statues et mémoriaux sont disséminés dans ce vaste espace de verdure : l’East Coast Mémorial, un grand aigle en bronze construit en mémoire des morts dans l’Atlantique durant la Seconde Guerre mondiale, et le Korean War Mémorial, dédié aux 54 000 soldats américains tués lors de la guerre de Corée (1950-1953). Aujourd’hui, les New Yorkais aiment venir s’y balader en famille… Et je les comprends ! J’ai vraiment apprécié le calme de Battery Park, sa jolie promenade le long de l’Hudson et sa vue sur la Statue de la Liberté. J’en ai profité pour m’asseoir regarder les bateaux et faire une pause déjeuner.

Battery_Park_from_New_York_Harbor_02_(9443934012).jpg
Battery Park et le quartier financier (en arrière plan), vus de l’Hudson. ©Wikipedia

Mon conseil : aux beaux jours, c’est un lieu idéal pour venir pique-niquer après une longue balade à travers Manhattan ou lire sur l’un des nombreux bancs installés à travers le Battery Park. C’est aussi à l’extrémité Est de cet espace vert qu’est installé le terminal de ferries qui naviguent entre Manhattan et Staten Island. L’immense avantage de cette liaison fluviale (assurée 24h/24 7j/7 !) ? Elle est entièrement gratuite. Un très bon plan pour bénéficier d’une vue splendide sur le sud de Manhattan !

8# Le délicieux Chelsea Market

Les biscuits Oreo sont nés dans cette fabrique en briques. Le Chelsea Market est une pépite, aussi bien pour les yeux que pour le ventre ! Moi qui ai un faible pour l’architecture industrielle, je n’ai pas été déçue. Cette ancienne usine en briques a été entièrement réaménagée en marché géant où les New Yorkais viennent faire leurs courses (quand ils en ont les moyens !), manger sur le pouce de délicieux hot dogs ou des spécialités du monde ou bien boire un verre. Produits frais, viande de qualité, cocktails… Mieux vaut ne pas avoir le ventre vide en s’aventurant dans les allées du Chelsea Market, faute de dépenser tout son budget ! En quête du meilleur hot dog de New York ? Celui de la boucherie Dickson’s Farmstand Mets est excellent… et XXL, évidemment.

IMG-8661
Des livres et un comptoir de cuisine asiatique… Tout ce que j’aime ! ©M.G.

Mon conseil : pour éviter la foule, prévois de venir en « horaires décalés » pour déambuler tranquillement à travers le marché et faire un tour aux puces avant de t’attabler à l’un des comptoirs du Chelsea Market. Si, comme moi, tu as un faible pour les jolis carnets et les derniers livres dédiés au développement personnel, rendez-vous à la librairie Posman Books, à l’intérieur même du bâtiment. 

9# L’émouvant World Trade Center

Te rappelles-tu de ce que tu faisais le 11 septembre 2001, quand deux avions se sont écrasés contre les tours jumelles du World Trade Center ? Les images ont tourné en boucle à la télé durant des jours et restent gravées dans ma mémoire : les avions précipités contre les buildings, l’épais nuage de fumée lorsqu’ils se sont effondrés, les gens sautant des fenêtres… Aller se recueillir au mémorial de 9/11 était donc une évidence.

IMG-8799
De l’honneur renaît l’espoir. La démesurée One World Trade Center. ©M.G.

A l’extrémité sud de Manhattan à côté du Financial District, la nouvelle One World Trade Center, construite au début des années 2010, s’élève désormais à 541 mètres de haut et s’établit comme le plus haut building de tous les États-Unis. Sa taille est symbolique puisque c’est à la fois celle de l’une des deux tours jumelles abattues. De plus, 541 mètres correspondent à 1776 pieds, 1776 étant l’année de l’indépendance américaine. À ses pieds, les immenses carrés où reposaient auparavant les fondations des tours jumelles ont été reconverties en un mémorial plein de poésie. De l’eau coule en permanence sur les quatre parois vers un deuxième trou qui semble sans fond, creusé au centre. Tout autour, ont été gravés les noms de toutes les victimes. Le rendu est vraiment magnifique et très émouvant.  

IMG-8803.JPG
Les emplacements des anciennes tours jumelles ont été transformés en mémorial dédié aux quelques 3 000 victimes du 11 septembre 2001. ©M.G.

Mon conseil : profitez-en pour faire un tour dans le Financial District. Vous serez surpris par Wall Street, cette ruelle étroite qui débouche sur le musée de la Constitution américaine et la bourse de New York. J’ai d’ailleurs lu dans mon guide le commentaire d’un touriste, qui se disait très étonné de l’impact mondial qu’a la bourse de NYC sur le monde face à l’importance physique moindre de ce bâtiment. J’ai eu la même impression ! À quelques pas, vous tomberez aussi nez-à-nez avec le Charging Bull, toujours pris d’assaut pour quelques photos… 

10# La meilleure croisière sur l’Hudson

L’apothéose ! Définitivement l’un des meilleurs moments de notre séjour à New York. Après une vingtaine de kilomètres de marche à arpenter Brooklyn dans tous les sens, une traversée mémorable du Brooklyn Bridge, nous avions décidé de conclure cette longue journée par une croisière sur l’Hudson de deux heures (comprise dans le City Pass). Nous souhaitions la faire de jour initialement et puis les conseils donnés dans le guide Destination New York (salut Didier, si tu passes par là !), on a finalement opté pour la version nocturne.

Zéro regret ! Cette balade flottante a démarré de la plus jolie manière avec un magnifique coucher de soleil se reflétant sur les tours de la skyline. Il a ensuite créé une superbe toile de fond pour la Statue de la Liberté. Progressivement, la nuit a enveloppé la ville et tous les buildings et les principaux ponts se sont alors éclairés. Une sacrée ambiance ! Pour ne rien gâcher, une personne commente (en anglais) le parcours avec de nombreuses anecdotes et non sans humour. Je recommande définitivement ! 

Mon conseil : la même croisière existe également en journée (1h30 de navigation environ). Quelque soit votre choix, prévoyez d’arriver tôt (45 minutes avant l’heure de départ, c’est l’idéal) pour bénéficier des meilleures places assises au plus près des vitres. Si ce n’est pas le cas, pas de panique, vous pouvez à tout moment sortir à l’avant du bateau. A condition d’être bien couvert (oui, ça sent le vécu !).

En un mot, j’ai fantasmé New York pendant des années. Dans la chambre que j’avais chez mes parents avant de déménager, les murs étaient peints en jaune (comme les taxis new-yorkais) et gris clair (comme les buildings). Au-dessus de mon lit, trônait fièrement une sublime photo en noir et blanc du pont de Brooklyn, immortalisé de nuit.

C’était mon rêve. Et c’était encore plus incroyable en vrai.

Et toi, y es-tu déjà allé ? Qu’as-tu préféré ? Si non, aimerais-tu y aller ? Dis-moi tout dans les commentaires !

11 réflexions sur “États-Unis : mes 10 coups de cœur à New York

    1. Merci 🙏🏼🙏🏼🙏🏼 de me suivre depuis le départ et de prendre le temps de me lire à chaque fois 😃 et je confirme, il est temps d’aller faire un tour… ou d’y poser tes valises et meubles 😉😘

      J'aime

  1. Super ton article Manon !! Ça m’a fait revivre mes expériences à New York ( j »y suis allée deux fois ) ! Et je pense y retourner très vite haha !
    C’est une des mes villes favorites et tu l’as parfaitement bien résumé ! Continue comme ça tu assures ! 😉

    J'aime

Répondre à Gaëlle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s