Mes 5 astuces pour voyager pendant le confinement

Il fait beau et chaud dehors. Les oiseaux chantent fort. L’air est plus pur… Et nous sommes confinés (pour le bien de tous !). Le printemps 2020 restera dans les annales pour être le printemps le plus particulier que je n’aie jamais vécu jusqu’ici (et peut-être que toi aussi). Et pendant cette période spéciale qui nous appelle à ralentir, à profiter, à nous reposer, à faire du sport, à cuisiner et j’en passe, je t’invite aujourd’hui à voyager depuis chez toi. Car je suis sûre que toi aussi, tu as la bougeotte habituellement. C’est parti !

1# Faire le plein de séries et de films étrangers (ou pas)

S’il y a bien quelques entreprises qui se frottent les mains en ce confinement quasi-mondial, c’est bien Netflix, Canal+ ou encore Disney+. Et en même temps, on ne va pas se mentir, on est bien content que cela existe ! Outre l’atout majeur de faire passer le temps plus ou moins utilement, voici un premier moyen de s’évader sans sortir de chez soi.

Dans les Valises de Manon - Netflix - voyage
Et si on partait en voyage à travers les films et les séries que l’on regarde ? ©Unsplash

Envie de paysages grandioses ? Je te conseille de (re)regarder Game of Thrones pour ses scènes tournées en Croatie et au Royaume-Uni, Lost ou Hawaii 5-0 pour un petit tour dans l’archipel américain ou encore Vikings pour une virée en Scandinavie. Je ne vais pas toutes les citer mais tu peux aussi binge-watcher : Peaky Blinders pour un trip sympa en Angleterre, L’Amie prodigieuse et The New Pope pour une escapade à l’italienne ou encore Westworld pour un tout-en-un États-Unis/Japon/Europe. J’ai aussi commencé la série Mafiosa. Après tout, en Corse, on se sent toujours ailleurs

Niveau films, on s’en sort pas mal non plus et il y en a pour tous les goûts. Out of Africa, Into the Wild, Lost in Translation, Slumdog Millionaire, L’Auberge espagnole, La Plage… N’oublie pas de te refaire les neuf Star Wars dans l’ordre (aller-retour Tunisie-Irlande avec escale en Italie garanti) ou la saga du Seigneur des Anneaux pour une promenade dans la Comté (néo-zélandaise). Fais-toi kiffer devant Skyfall et ses scènes à couper le souffle en Écosse. Tu peux aussi ajouter Spectre à la liste pour sa sublime séquence d’ouverture à Mexico et ses vues aériennes nocturnes de Rome. En fait, ça fonctionne avec pas mal de James Bond.

Bref, tu as compris, lance Netflix et c’est parti pour l’aventure !

2# Travailler son accent british (ou tout autre langue)

Regarder des séries et des films étrangers offre un deuxième atout non négligeable : pouvoir les regarder en version originale. Non sous-titrée. Oui, je sais, parfois, on est un peu rouillé, donc tu diras probablement à ta moitié (ou à ton animal de compagnie, au choix) : « Qu’est-ce qu’il a dit, là ?! » 15 fois par film (surtout quand ce sont des Américains qui parlent, on ne comprend rien). Mais après promis, c’est du bonheur en barres et tu te dis que ça y est, t’es enfin bilingue. Ou presque.

Bref, pas d’excuse pendant ce confinement ! Si ton objectif est d’apprendre une nouvelle langue ou de te perfectionner dans un idiome que tu parles déjà, tu as maintenant le temps. Et si tu ne veux pas passer 2 heures de film à ne rien comprendre, pourquoi ne pas se mettre aux podcasts en langue étrangère ? Par exemple, pour l’anglais, ceux de la BBC sont vraiment géniaux, il en existe pour tous les niveaux et de toutes les durées.

Dans les Valises de Manon - podcast - voyage
Je ne sais pas toi, mais j’adore entendre des personnes qui parlent leur langue ! Ça me fait voyager. ©Unsplash

Si vraiment tu as la flemme de te mettre aux films, séries et autres podcasts en V.O., dernier truc infaillible : apprendre les paroles de ses chansons préférées. Si ce sont des chansons en français, ça ne compte pas, évidemment… L’objectif à la fin du confinement ? Te déhancher comme Beyoncé et chanter en anglais comme Adèle, en espagnol comme Shakira ou en coréen comme les BTS. Tranquille.

3# Cuisiner (presque) comme au bout du monde

Voilà la partie réellement intéressante de cet article. Je ne sais pas toi, mais depuis le début de ce confinement, je n’ai jamais autant cuisiné (et donc, mangé). Un truc de fou. Nota bene : pour le bien de mes fesses et de ma bouée, je fais donc aussi beaucoup (trop) de sport. Bref. Là encore, Internet sera ton ami pour révéler ton âme et tes compétences de chef.

Si tu es fan de Top Chef comme mes belles-sœurs, tu peux commencer par réviser tes classiques de la gastronomie française à la manière des meilleurs cuistots de la France. Et si tu as plutôt envie d’évasion, tu peux surtout t’essayer à d’autres horizons. Pour ma part, j’adore essayer plein de recettes différentes pour obtenir les meilleures pâtes à la carbonara (impossible d’arriver à la hauteur de celles que j’avais mangées à Rome en 2017).

Dans les Valises de Manon - Rome - Sofitel
Pas de photo de carbo mais ce magnifique coucher de soleil admiré depuis le rooftop du Sofitel de Rome !

Je me suis surtout lancée à la conquête de la gastronomie japonaise. En l’espace de quatre semaines, Quentin et moi avons donc préparé des ramen (il ne manquait plus que le naruto pour sublimer le tout) sur les excellents conseils de notre experte en chef (notre belle-sœur), des gyozas (il y a encore un peu de boulot pour la pâte et le pliage) et du poulet au curry japonais, l’un de mes plats préférés. Je me serais presque crue à Tokyo pendant un instant.

dans les valises de manon - curry - japon
Dans l’assiette, le fameux poulet au curry japonais.
dans les valises de manon - ramen - japon
Et les fameux ramen, un délice !

Le week-end, rien de mieux qu’un bon brunch avec des pancakes maison. Comme un petit air de Québec à la maison, référence à notre voyage au printemps 2019 ! Et pour ceux qui préfèrent la version new-yorkaise, vous pouvez préparer des burgers et des potatoes maison. Là, tout de suite, mon corps me rappelle qu’il doit rentrer dans une robe de mariée dans quelques mois (normalement), donc je ne me suis pas encore lancée dans la confection des burgers. En revanche, les potatoes huile d’olive-paprika-herbes de provence sont validées ! Quand je dis que je ne fais que de cuisiner. Et donc de manger…

Précision : oui, c’est possible de trouver des alternatives végétariennes et vegan. Les moteurs de recherches sont tes amis !

4# Faire la tournée des plus grands musées depuis son canapé

Une fois que tu auras épuisé ta liste de séries et de films à voir et vidé tous les placards de ta maison, tu auras peut-être envie d’occuper ton cerveau autrement ou juste de t’évader différemment quelques minutes. De nombreux musées et lieux culturels ont eu l’idée lumineuse de rendre accessibles leurs richesses à distance.

dans les valises de manon - visite virtuelle
Tu auras la pierre de Rosette (exposée à Londres) rien que pour toi ! ©British Museum

Le Louvre à Paris, le British Museum à Londres, la chapelle Sixtine au Vatican, le Rijksmuseum à Amsterdam, le MoMA à New York… Les lieux culturels parmi les plus emblématiques du monde nous ouvrent leurs portes virtuellement. En bonus ? Pas de queue, pas de monde, pas de gens collés aux œuvres pour les prendre en photo. Et ça, c’est le bonheur.

Si tu es intéressé, je t’invite à taper « musées visites culturelles » sur Google. Le plus dur sera de faire un choix. Bonne visite.

5# Trier ses photos de vacances (et penser à « l’après »)

C’est l’instant nostalgie. En cas de petite baisse de moral, j’aime me replonger dans d’heureux souvenirs de voyages pour me requinquer. As-tu pris le temps de trier les photos de tes dernières vacances en famille ou entre potes ? Quelles sont tes photos de voyage préférées ? Dès que j’ai un coup de mou, je me fais une petite session « retour dans le passé » en remontant assez loin sur mon Instagram ou en cherchant les photos de mes voyages au Japon, en Corse, et un peu partout dans les presque 15 000 clichés de mon téléphone (oups).

dans les valises de manon - corse
Ma tête quand je pense à mon prochain voyage en Corse. #happykiddo

Si tu fais le tri, prépare une petite sélection pour les faire imprimer en version classique ou Polaroid. De quoi faire un album photos sympa seul, en duo ou en tribu, et de penser à l’après-confinement. D’ailleurs, je me demande quel sera mon tout premier voyage post-confinement. J’irai sûrement en Normandie, profiter de la maison familiale, du grand jardin et du soleil (croisons les doigts pour qu’il ne se fasse pas la malle). Cet été, j’espère pouvoir partir en Corse comme prévu… Sinon, ce n’est que partie remise. D’ici là, je voyage… mais à la maison !

Et toi, que fais-tu pour t’évader pendant ce confinement ? Au boulot ou au chômage technique ? Ennuyé ou bien occupé ? Dans tous les cas, prends soin de toi et reste chez toi !

 

* J’adresse plein de pensées et d’ondes positives à toutes les personnes qui bossent dur, à celles qui ne sont pas confinées, qui sont confinées, qui télétravaillent, qui font à manger, qui s’improvisent professeurs et nounous pour leurs enfants, aux personnels soignants, aux caissiers et des caissières, aux producteurs locaux qui continuent de nous nourrir, aux entrepreneurs qui continuent de bosser… Force et honneur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s